Gnocchi de courge, patate douce et châtaigne – sans gluten

le

Avec la chute des températures et la venue du vent glacé du Nord, le corps réclame des plats chauds, nourrissants et réconfortants pour se préparer à l’hiver. C’est ainsi que j’ai eu l’idée d’allier trois de mes favoris aliments de saison – courge, patate douce et châtaigne – pour confectionner un plat de gnocchi consistant et délicieux.

Au départ, j’espérais obtenir des jolis gnocchis orangées. Je n’ai pas obtenu le résultat escompté au niveau de la couleur – mes gnocchis étaient d’un joli brun spéculoos – mais leur saveur ne m’a pas déçue. Pour accompagner ces pâtes au goût prononcé, j’ai choisi une sauce simple et rapide à confectionner, aux bon arômes de sauge et de truffe blanche.

Ayant récemment cuisiné des pois-chiche, j’avais au réfrigérateur un peu de leur eau de cuisson, que l’on appelle « aquafaba ». Cette eau contient des amidons, protéines et autres composés solides qui ont migré des grains de pois-chiches à l’eau durant la cuisson. Ainsi, l’aquafaba possède des propriétés émulsifiantes, moussantes, liantes et gélifiantes similaires aux œufs, qu’elle peut remplacer dans nombre de recettes sucrées ou salées.

J’ai donc décidé de confectionner des gnocchi vegan, en remplaçant l’œuf de la recette traditionnelle par trois cuillères à soupe d’aquafaba. Si vous n’avez pas le temps préparer l’aquafaba vous-même, vous pouvez utiliser l’eau des boîtes de conserve de pois-chiches, que vous aurez fait réduire à feu moyen au préalable, jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse.

Pour la réussite de cette recette, il est indispensable de cuire la courge et la patate douce au four, et non pas de les faire bouillir. En effet, une quantité d’eau importante étant absorbée par les légumes en cours d’ébullition, vous obtiendriez une pâte trop collante, à laquelle vous devrez ajouter une grande quantité de farine afin de pouvoir la manier, résultant en des gnocchi durs et caoutchouteux. Pour garantir le moelleux de vos gnocchis, utilisez le moins de farine possible!

Parlons à présent des valeurs nutritionnelles de cette recette. La patate douce, ingrédient principal, est une excellente source de bêta-carotène, cuivre, et de vitamines B2, B5, B6 et C. Elle est également riche en fibres et en antioxydants. La courge, possède à la fois un indice glycémique faible et un fort pouvoir rassasiant, elle est donc idéale pour satisfaire les gros appétits. Alcalinisante, sa belle couleur orangée lui vient de son contenu important en bêta-carotène, que le corps utilise pour fabriquer de la vitamine A. La courge contient aussi du manganèse, du cuivre et de la vitamine B2.

_AAD4879_IG.jpg

Ingrédients pour 2-3 personnes

Gnocchis

  • 350 gr patate douce
  • 150 gr courge
  • 60 gr farine de châtaigne
  • 120 gr farine de riz complet
  • 3 cs aquafaba
  • 1/2 cc sel

Sauce

  • 50 ml crème de soja
  • 50 ml crème de riz
  • 12 feuilles de sauge fraîches
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cs huile d’olive
  • 1 cs huile d’olive à la truffe blanche
  • Sel
  • Poivre

Préparation

  1. Pelez la courge et la patate douce, coupez-les en dés grossiers. Disposez-les sur un lèche-frite recouvert de papier sulfurisé.
  2. Faites-les cuire pendant 25 minutes dans le four préchauffé à 190 °C.
  3. Réduire la courge et la patate  douce en bouillie à l’aide d’un presse-purée.
  4. Dans un grand bol, mélangez la purée de courge et patate douce, le sel et l’aquafaba.
  5. Incorporez la farine de châtaigne, en travaillant la pâte à la main pour éviter les grumeaux.
  6. Ajoutez peu à peu la farine de riz, cuillère par cuillère, jusqu’à ce que la pâte forme une boule légèrement collante.
  7. Sur un plan de travail fariné, confectionnez des boudins de pâte de 1-2 cm de diamètre.
  8. Tranchez les boudins en petits tronçons de quelques centimètres de longueur, selon la taille que vous voulez obtenir.
  9. Donnez à vos gnocchis la forme désirée et/ou formez des stries à l’aide d’une fourchette (facultatif).
  10. Hachez finement la gousse d’ail, émincez les feuilles de sauge.
  11. Dans une poêle anti-adhésive, faites revenir à feu moyen la gousse d’ail avec l’huile d’olive.
  12. Ajoutez les feuilles de sauge émincées.
  13. Lorsque l’ail et la sauge sont devenu croquants, ajoutez la crème de soja et de riz hors du feu.
  14. Faites réduire à feu doux, en remuant constamment, jusqu’à obtenir la consistance désirée.
  15. Ajoutez l’huile d’olive à la truffe blanche hors du feu. Salez, poivrez.
  16. Faites cuire les gnocchi dans un grand volume d’eau bouillante et salée. Plongez délicatement les gnocchis dans l’eau.
  17. A l’aide d’une écumoire, sortez les gnocchi dès qu’ils se mettent à flotter, au bout de 2-3 minutes en général. Déposez-les sur du papier absorbant.
  18. Nappez les gnocchis de sauce à la sauge et servez aussitôt.

 

D’autres recettes à la courge suivront prochainement. Bon appétit!

Eleonora

Références

lanutrition.fr ; passeportsante.net ; aquafaba.com

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Ca fait des années que je me dis que je dois un jour essayer de faire des gnockis, ta recette me fait envie et en plus sans gluten !

    Aimé par 1 personne

    1. Eleonora dit :

      Merci Véro! J’attends ton retour avec impatience 🙂

      J'aime

  2. Magnifiques, tes gnocchis, je ai l’eau à la bouche… belle soiree

    Aimé par 1 personne

    1. Eleonora dit :

      Merci pour ton adorable commentaire! Je te souhaite une excellente journée 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s