Fibromyalgie et nutrition, partie 1

le

Bonjour,

J’ai récemment terminé une formation en nutrition, pour laquelle j’ai rédigé un mémoire sur le thème de la fibromyalgie, que je partage avec vous aujourd’hui.

Résumé

La fibromyalgie est un syndrome à l’étiologie inconnue, caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, des troubles digestifs et cognitifs, pouvant aller jusqu’à la dépression[51].

Il n’existe à ce jour pas de diagnostic clinique, le diagnostic se fait par élimination, lorsque toute autre pathologie pouvant induire des troubles similaires a été écartée, et souvent après une longue errance médicale des personnes atteintes du syndrome fibromyalgique[60].

Il n’existe à ce jour aucun traitement pour soigner la fibromyalgie, en dehors des médicaments visant à en soulager les symptômes, tels que les antalgiques, antidépresseurs et somnifères[60].  Cependant il a été démontré que le recours à des thérapies naturelles, dont la nutrition, pouvait avoir un effet bénéfique supérieur aux médicaments[51].

Ce mémoire vise à faire un bilan de l’état actuel de la recherche et des recommandations nutritionnelles dont l’impact positif sur la qualité de vie des personnes atteinte de fibromyalgie a été démontré.

Introduction

Fibromyalgie vient du mot latin Fibra (« fibre ») et du grec myos (« muscle ») et algos (« douleur ») [80].

La fibromyalgie a été reconnue comme maladie par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1992[6]. Selon l’American College of Rheumatology[60], la fibromyalgie, ou syndrome fibromyalgique est une maladie neurologique chronique qui provoque des douleurs dans tout le corps et d’autres symptômes. Bien que la fibromyalgie soit un syndrome traditionnellement considéré comme du ressort de la rhumatologie, il ne s’agit pas d’une maladie des articulations en tant que telle, car elle ne provoque d’inflammation ou de lésions des tissus. Elle affecte cependant la vie quotidienne des personnes touchées de par la fatigue et les douleurs chroniques qu’elle cause.

Symptômes

Le syndrome fibromyalgique provoque des douleurs diffuses qui se déplacent dans tout du corps[51].  Il peut s’y ajouter :

  • paresthésie des extrémités
  • sensation de gonflement des extrémités
  • colopathie fonctionnelle
  • céphalées de tension ou migraines
  • troubles anxio-dépressifs ou antécédents dépressifs
  • troubles urinaires
  • syndrome sec
  • syndrome de Raynaud
  • troubles auditifs, visuels, difficultés de mémoire et de concentration
  • douleurs thoraciques, pelviennes
  • palpitations
  • impatiences et crampes dans les membres inférieurs
  • dysfonction de l’articulation temporo-mandibulaire

Diagnostic

Il n’existe à ce jour pas de test de dépistage de la fibromyalgie. Le diagnostic se fait donc sur la base de critères retenus par l’American College of Rheumatology[60], lorsque toute autre piste a été écartée :

  1. Douleurs ressenties au cours de la dernière semaine écoulée sur un certain nombre de zones répertoriées (figure 1)
  2. Présence et gravité des symptômes suivant au cours de la dernière semaine écoulée
    • Fatigue
    • Sommeil non réparateur
    • Troubles cognitifs (mémoire et pensée)
  3. Persistance des symptômes au cours des trois derniers mois
  4. Pas d’autres problèmes de santé pouvant expliquer la douleur et les symptômes ressentis.

Etant donné que la fibromyalgie induit des troubles fonctionnels similaires à ceux d’autre maladies, il est fréquent que le malade, en recherche de diagnostic, consulte de nombreux spécialistes avant que le syndrome fibromyalgique ne soit diagnostiqué[55].

Widespread_Pain_Index_Areas - update - Légende
Les 19 zones douloureuses impliquées dans le syndrome fibromyalgique. Modifié d’après Jmarchn[69] et Mt Sterling Chiropractor[73].

Etiologie

Les causes du symptôme fibromyalgique sont inconnues, il n’existe pas de consensus à ce propos dans le corps médical[35]. Abeles et al[1] suggèrent l’implication de facteurs génétiques qui induiraient un dérèglement des systèmes dopaminergiques, catécholaminergiques et sérotoninergiques. D’autres chercheurs estiment que des facteurs externes tels que des infections, traumatismes et le stress sont en cause[13].

La fibromyalgie a été décrite récemment comme un trouble du traitement du signal douloureux par le système nerveux central, résultant en un amplification de la douleur, plutôt que qu’un dysfonctionnement des tissus où la douleur est perçue[35]. Le stress, en perturbant la communication entre le système nerveux et les autres cellules, semble ainsi jouer un rôle majeur dans la survenue de la maladie[60].

Personnes à risque et facteurs aggravants

La fibromyalgie touche environ 4 fois plus de femmes que d’hommes[51]. S’il est possible que cette différence vienne du fait de nombreux hommes soufrent de fibromyalgie sans avoir été diagnostiqués, les chercheurs pensent que les hormones sexuelles influencent l’apparition de cette maladie, de par la manière dont elles modulent l’expression des gènes en cas de stress[67].

Ainsi, les personnes dont un membre de la famille souffre de fibromyalgie ou de dépression ont un plus grand risque de développer le syndrome elles aussi. Il n’est pas encore clair si cela est dû uniquement à des facteurs génétiques, ou si l’exposition à un environnement similaire joue un rôle[29].

Les recherches menées par Walker et al [44] ont démontré une corrélation entre l’occurrence de fibromyalgie et un vécu de maltraitance infantile et/ou d’abus sexuels à l’âge adulte. D’autres études ont révélé l’occurrence d’un choc physique et émotionnel – accident, chute, intervention chirurgicale ou accouchement difficile. La maladie serait ainsi la conséquence du stress post-traumatique, qui augmenterait la réponse émotionnelle à la douleur[46].

Les personnes souffrant de maladies auto-immunes ou rhumatismales sont plus fréquemment atteintes de fibromyalgie, ainsi que celles ayant contracté une maladie infectieuse, telle que la maladie de Lyme, la brucellose, la mononucléose infectieuse ou le VIH[46].

Le syndrome métabolique – surpoids, diabète, hypertension artérielle, hypercholestérolémie – semble favoriser l’apparition de la fibromyalgie : 50% des femmes fibromyalgique ont un syndrome métabolique[6 ;46]. Il a aussi été démontré que la présence de symptômes d’hypothyroïdisme augmente le risque d’occurrence de la fibromyalgie[43].

Le stress oxydant pourrait être un facteur aggravant : la recherche a démontré que les personnes atteintes de fibromyalgie avaient des déficiences en nutriments antioxydants, tels que le magnésium ou le sélénium. Cependant, on ne sait pas si cette déficience est une cause ou une conséquence de la maladie[6].

Enfin, le fait que la personne ne soit pas à l’écoute de ses besoins, ne s’autorise pas à ressentir sa fatigue ou ses inconforts et fasse passer son entourage avant elle-même, semble favoriser l’apparition de la fibromyalgie[49].

Déficiences alimentaires et stress oxydant

Les radicaux libres sont des substances toxiques produites par l’activité métabolique de l’organisme et apportées par notre environnement : rayons UV, pollution de l’air et de l’eau, pesticides, médicaments… Ils produisent ce qu’on appelle le « stress oxydatif », qui agresse notre organisme en induisant des destructions cellulaires, ce qui peut générer des dysfonctions des organes si l’agression perdure[46].  Les radicaux libres s’attaquent à l’organisme dans son ensemble, particulièrement aux muscles, aux tendons, aux articulations et aux cellules nerveuses, ce qui peut expliquer les douleurs musculo-tendineuses, les troubles de la mémoire et de la concentration et l’état dépressif caractéristiques de la fibromyalgie, comme le confirme l’étude menée par les docteurs Janet Travel et David Simons, qui ont établi le lien entre déficiences alimentaires et problèmes tendino-musculaires et hormonaux[57]. Les antioxydants, substances qui neutralisent les radicaux libres, sont souvent déficitaires chez les personnes qui sont atteintes de fibromyalgie, de même que le fer, le magnésium, le calcium, le potassium, le zinc, les vitamines B, C et D, les acides gras oméga-3, l’iode et le soufre[49].

Traitement

Il n’existe à ce jour pas de traitement pharmaceutique pour la fibromyalgie, la médecine conventionnelle préconise des médicaments visant à soulager les symptômes, tels que des antalgiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, anti-dépresseurs et somnifères[46]. Cependant, la recherche a démontré que l’exercice physique, la relaxation et les thérapies comportementales cognitives ont un effet bénéfique[49]. La nutrition a également été suggérée comme un facteur à prendre en considération dans le traitement de la fibromyalgie[7].

Références

Revues

  1. Abeles AM, Pillinger MH, Solitar BM, Abeles M. Narrative review: the pathophysiology of fibromyalgia. Annals of Internal Medicine. 2007, vol 146, p. 726–734.
  2. Agostini F, Biolo G. Effect of physical activity on glutamine metabolism. Current Opinion in Clinical Nutrition & Metabolic Care, 2010, vol 13(1), p. 58-64
  3. Alcocer-Gómez E, Cano-Garcia FJ, Cordero MD. Effect of coenzyme Q10 evaluated by 1990 and 2010 ACR Diagnostic Criteria for Fibromyalgia and SCL-90-R: Four case reports and literature review. Nutrition, 2013, vol 29(11-12), p. 1422-1425
  4. Anand P, Kunnumakkara AB, Newman RA, Aggarwal BB. Bioavailability of curcumin: problems and promises. Molecular Pharmaceuticss. 2007, vol 4(6, p.807-818.
  5. Appelboom T, Mélot C. Flexofytol, a Purified Curcumin Extract, in Fibromyalgia and Gout: A Retrospective Study. Open Journal of Rheumatology and Autoimmune Diseases, 2013, vol 3, p. 104-107
  6. Arranz L-I, Canela M-A, Rafecas M. Fibromyalgia and nutrition, what do we know ? Rheumatology International, 2010, vol 30, p. 1417-1427
  7. Arranz L-I, Canela M-A, Rafecas M. Dietary aspects in fibromyalgia patients : results of a survey on food awareness, allergies, and nutritional supplementation. Rheumatology International, 2011, vol 32, p. 2615–2621
  8. Azud KA, Alam MN, Haq SA, Nahar S, Chowdhury MA, Ali SM, Ullah AK. Vegetarian diet in the treatment of fibromyalgia. Bengladesh Medicine Research Council Bulletin, 2000, vol 26(2), p. 41-47
  9. Basnet P, Skalko-Basnet N. Curcumin: An anti-inflammatory molecule from a curry spice on the path to cancer treatment. Molecules, 2011, vol 16, p. 4567–4598
  10. Bennet RM. A raw vegetarian diet for patients with fibromyalgia. Current Rheumatology Reports, 2002, vol 4(4), p. 284
  11. Bhowmik D, Chiranjib B, Sampath Kumar KP. A potential medicinal importance of zinc in human health and chronic disease. International Journal of Pharmaceutical and Biomedical Sciences, 2010, vol 1(1), p. 05-11
  12. Bradley L. Pathophysiologic mechanisms of fibromyalgia and its related disorders. Journal of Clinical Psychiatry, 2008, vol 69(2), p. 6-13
  13. Buskila D. Developments in the scientific and clinical understanding of fibromyalgia. Arthritis Research & Therapy, 2009, vol 11(5), p. 242-250
  14. Chariot P, Bignani O. Skeletal muscle disorders associated with selenium deficiency in humans. Muscle & Nerve, 2002, vol 27(6), p. 662-668
  15. Chèvre N, Erkman S. Alerte aux micropolluants : pesticides, biocides, détergents, médicaments et autres substances chimiques dans l’environnement. Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2011, 142p.
  16. Coëffier M, Tamionc F, Déchelotte P. Supplémentation parentérale en glutamine en réanimation : preuves cliniques et mécanismes d’action. Réanimation, 2009, vol 18, p. 506-510
  17. Combe N, Boué-Vaysse C. Face aux besoins et à la réalité des consommations, quelles sont les spécificités des différentes sources d’acides gras oméga 3 disponibles ? Oléagineux, Corps Gras, Lipides, 2004, Vol 11(2), p. 103-105
  18. Cuomo J, Appendino G, Dern AS, Schneider E, McKinnon TP, Brown MJ, Togni S, Dixon BM. Comparative absorption of a standardized curcuminoid mixture and its lecithin formulation. Journal of Natural Products, 2011, vol 74(4), p. 664-669
  19. Donaldson MS, Speight N, Loomis S. Fibromyalgia syndrome improved using a mostly raw vegetarian diet: An observational study. BioMed Central Complementary and Alternative Medicine, 2001, vol 1(1), p. 7
  20. Duarte Freitas P, Haida A, Bousquet M, Richard L, Mauriège P, Guiraud T. Short-term impact of a 4-week intensive cardiac rehabilitation program on quality of life and anxiety-depression. Annals of Physical and Rehabilitaion Medicine, 2001, vol 54(3) p. 132-143
  21. Eisinger J, Plantamura A, Marie PA, Ayavou T. Selenium and magnesium status in Fibromyalgia. Magnesium Research, vol 7(3–4), p. 285–288
  22. Farhadi A, Banan A, Fields J, Keshavarzian A. Intestinal barrier : an interface between health and disease. Journal of Gastroenterology and Hepatology, 2003, vol 18, P.479-97
  23. Gupta SC, Patchva S, Koh W. Discovery of curcumin, a component of the golden spice, and its miraculous biological activities. Clinical and Experimental Pharmacology and Physiology, 2012, vol 39, p. 283–299.
  24. He FJ, MacGregor GA. Beneficial effects of potassium on human health. Physologia Plantarum, 2008, vol 133(4), p. 725-735
  25. Henderson L, Gregory J, Irving K, Swan G. National Diet and Nutrition Survey : adults aged 19 to 64 years. Volume 3 : Vitamin and mineral intake and urinary analytes. TSO, London, 2003
  26. Hennebelle T, Sahpaz S. Bailleul F. Polyphénols végétaux, sources, utilisations et potentiel dans la lutte contre le stress oxydatif. Phytothérapie, 2004, Vl 2 (1), p. 3-6.
  27. Kaartinen K, Lammi K, Hypen M, Nenonen M, Hanninen O, Rauma AL. Vegan diet alleviates fibomyalgia symptoms. Scandinavian Journal of Rheumatology, 2000, vol 29(5), p. 208-313
  28. La Rubia M, Rus A, Molina F, Del Moral ML. Is fibromyalgia-related oxidative stress implicated in the decline of physical and mental health status? Clinical and Experimental Rheumatology, 2013, vol 31(6;79), p. 121-127
  29. Lawrence RC, Felson DT, Helmick CG, Arnold LM, Choi H, Deyo RA, Gabriel S, Hirsch R, Hochberg MC, Hunder GG, Jordan JM, Katz JN, Kremers HM, Wolfe F. National Arthritis Data Workgroup. Estimates of the prevalence of arthritis and other rheumatic conditions in the United States. Part II. Arthritis Rheumatology, 2008, vol 58(1) p. 26-35.
  30. Lopresti AL, Hood SD, Drummond PD. Multiple antidepressant potential modes of action of curcumin: a review of its anti-inflammatory, monoaminergic, antioxidant, immune-modulating and neuroprotective effects. Journal of Psychopharmacology, 2012, vol 19(12), p. 1512-1524
  31. Maggie B, Covington MD. Omega-3 Fatty Acids. American Family Physicians, 2004, vol 70, p. 133-140.
  32. Merchant RE, Andre CA. A review of recent clinical trials of the nutritional supplement chlorella pyrenoidosa in the treatment of fibromyalgia, hypertension, and ulcerative colitis. Alternative Therapies in Health and Medicine, 2001, Aliso Viejo 7.3, p. 79-91.
  33. Papp LV, Lu J, Holmgren A, Khanna KK. From Selenium to Selenoproteins: Synthesis, Identity, and Their Role in Human Health. Antioxidants & Redox Signaling, 2007, vol 9(7), p. 775-806.
  34. Pasco JA, Jacka FN, Williams LJ, Evans-Cleverdon M, Brennan SK, Kotowicz MA, Nicholson GC, Ball MJ, Berk M. Dietary selenium and major depression: a nested case-control study. Complementary Therapies in Medicine, 2012, vol 20 (3), p. 119-123
  35. Petersel D, Dror V, Cheung R. Central amplification and fibromyalgia: disorder of pain processing. Journal of Neuroscience Research, 2011, vol 89, p. 29–34
  36. Rapin JR, Wiernsperger N. Possible Links between Intestinal Permeablity and Food Processing: A Potential Therapeutic Niche for Glutamine. Clinics, 2010, 65(6), p. 635-643
  37. Rayman MP. The importance of selenium to human health. The Lancet, 2000, vol 356(9925), p. 233-241
  38. Reinhard P, Schweinsberg F, Wernet D, Kotter I. Selenium status in fibromyalgia. Toxicology Letters, 1998, vol 96–97, p.177–180
  39. Sendur OF, Tastaban E, Turan Y, Ulman C. The relationship between serum trace element levels and clinical parameters in patients with fibromyalgia. Rheumatology international, 2008, vol 28, p. 1117
  40. Simopoulos AP. Omega-3 fatty acids in health and disease and in growth and development. American Journal of Clinical Nutrition, 1991, vol 54(3), p. 438-463.
  41. Simopoulos AP. The importance of the ratio of omega-6/omega-3 essential fatty acids. Biomedicine & Pharmacotherapy, 2002, vol 56(8), p. 365-379.
  42. Tucker KL, Hannan MT, Chen H, Cupples LA, Wilson PWF, Kiel DP. Potassium, magnesium, and fruit and vegetable intakes are associated with greater bone mineral density in elderly men and women. American Journal of Clinical Nutrition, 1999, vol. 69(4), p. 727-736
  43. Verheesen RH, Schwituer CM. Iodine deficiency, more than cretinism and goiter. Med Hypotheses, 2008, vol 76, p. 645-648
  44. Walker EA, Keegan D, Gardner G, Sullivan M, Bernsteain D, Katon WJ. Psychosocial Factors in Fibromyalgia Compared With Rheumatoid Arthritis: II. Sexual, Physical, and Emotional Abuse and Neglect. Psychosomatic Medicine, 1997, vol 5(6), p 572-577
  45. Wolfe F, Clauw DJ, Fitzcharles MA, Goldenberg DL, Katz RS, Mease P, Russell AS, Russell IJ, Winfield JB, Yunus MB. The American college of rheumatology preliminary diagnostic criteria for fibromyalgia and measurement of symptom severity. Arthritis Care Research, 2010, vol 62, p. 600-610

Livres

  1. Bodin L. La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique, les comprendre, les traiter. Dauphin, Paris, 2014, 226p.
  2. Campbell-McBride N. Gut and Psychology Syndrome : Natural Treatment for Autism, ADD/ADHD, Dyslexia, Dyspraxia, Depression, Schizophrenia. Medinform Publishing, White River Junction, 2010, 400p.
  3. Césarini JP. Le sélénium : actualités. Montrouge, 2004, Hauts-de-Seine, 33p.
  4. Curtay JP, Blanc-Mathieu V, Thomas T. Fibromyalgie, un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être. Thierry Souccar, 2011, Vergèze, 194p.
  5. Dumolard A. Comprendre et Reonnaître la fibromyalgie pour mieux la Soulager. Mercure Dauphinois, Grenoble, 2014, 246p.
  6. Jouval E. J’ai guéri de la fibromyalgie. Lysandra, 2016, 304p.
  7. Ley BM. Coenzyme Q10 : all-around nutrient for all-around health! : latest research as a … heart strengthener, energy promoter, aging fighter, and much more! Temecula, Californie, 1999, 69p.
  8. Marieb EN, Hoehn K. Anatomie et physiologie humaines, 9e édition. Pearson Education, 2013, Montréal, 1300p.
  9. Moore SJ. Omega-3: Dietary Sources, Biochemistry and Impact on Human Health. Nova Science Publishers, New York, 2017, 140p.
  10. Robert C. Fibromyalgie : Les malades veulent comprendre. Publibook, 2003, 180p.
  11. Seignalet J. L’alimentation ou la troisième médecine. Editions du Rocher, 2012, Monaco, 776p.
  12. Travel J, Simons DG. Myofascial Pain and Dysfunction : the Trigger Point Manual. Lippincott Williams and Wilkins Editions, 1983, 1705p.
  13. Willem JP. Les intolérances alimentaires : Je ne veux plus être malade ! Guy Trédaniel, 2012, Paris, 410p.

Web

  1. Alternative Santé, alternativesante.fr
  2. American College of Rheumatology, rheumatology.org
  3. Axe J, via com
  4. Bio à la Une, bioalaune.com
  5. Coenzyme Q10, coenzymeq10.fr
  6. Curtay JP, via okinawaetmoi.fr
  7. Dieticians of Canada, dietitians.ca
  8. Dupuis JM, via santenatureinnovation.com
  9. Dusheck J. Women’s immune system genes operate differently from men’s, via Stanford Medicine News Center
  10. Fibromyalgie entraide, fibromyalgie-entraide.com
  11. Jmarchn via Wikimedia Common, creativecommons.org
  12. La Nutrition, lanutrition.fr
  13. Livestrong, livestrong.com
  14. Mt Sterling Chiropractor, mtsterlingchiropractor.com
  15. National Institute of Arthritis and Musculoskeletal and Skin Diseases (NIAMS), niams.nih.gov
  16. Natura-Sciences, natura-sciences.com
  17. Passeport Santé, passeportsanté.net
  18. Pleine Santé Naturelle, pleinesantenaturelle.com
  19. Souccar T, via thierrysouccar.com
  20. Thérapeutes Magazine, com
  21. Tournesac Ph, 2012, via Fibromyalgie SOS, fr
  22. Wikipedia, wikipedia.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s