Comment ne pas succomber aux aliments riches en sucre et en gras?

Vous savez quels aliments sont bons et mauvais pour votre corps, et vous vous êtes résolue à écarter les mauvais. Malheureusement, vous avez l’impression que les produits que vous souhaiter éliminer de votre alimentation sont présents partout dès que vous vous resolvez à vous en tenir éloignée… Si vous vous reconnaissez dans cette description, suivez mes astuces pour ne plus être tentée de succomber! Quelle que soit la situation à laquelle vous serez confrontée, ces quelques astuces vous aideront à tenir vos résolutions nutrition.

Au supermarché

file000832700975

On ne le dira jamais assez, ne faites jamais vous courses le ventre vide. En effet, tous les aliments paraissent plus alléchants lorsqu’on a faim, d’autant plus les aliments gras et sucrés! En faisant vos courses affamée, non seulement vous aurez envie de vous achetez un en-cas riche en calories vides (chips, sandwich, biscuits…), mais vous vous exposez au risque d’acheter des produits dont vous n’avez pas besoin de manière compulsive, et donc de dépenser plus de sous que nécessaire.

Afin de ne pas tomber dans le piège, en plus de manger avant de faire vos achats, pensez à faire une liste précise de ce dont vous avez besoin. Vous éviterez ainsi de errer dans les allées du supermarché, et de vous faire tenter par un produit à l’emballage aguicheur, savamment mis à la hauteur de vos yeux afin que vous ne puissiez pas le manquer! Avec votre liste à la main, vous resterez concentrée à cherchez ce dont vous avez besoin, et courez donc moins le risque de faire des achats compulsifs.

Au restaurant

file0001041309589

Vous avez prévu de vous faire un bon petit resto le soir, et avez par conséquent décidé de manger léger à midi? Erreur! En agissant de la sorte, vous vous assurez d’arriver complètement affamée au restaurant, et ainsi de vous jeter sur les amuse-gueules et le pain, avant de commander des plats sans-doute plus copieux et lourds que si vous étiez arrivée avec un appétit modéré. Rappelez-vous, les aliments riches nous paraissent d’autant plus appétissants que l’on a faim. Inutile de préciser que ce phénomène sera amplifié si vous buvez un apéritif alcoolisé.

Pour éviter les déboires alimentaires au restaurant, mangez un bon repas à midi et prenez une collation vers quatre heure: une banane et un carré de chocolat noir, une poignée de fruits secs et de noix, un yaourt, un pudding de chia que vous aurez pensé à prendre avec vous… De cette manière, vous choisirez des plats plus légers le soir et éviterez de manger plus que de raison.

Chez des amis

friends-581753__180

Vous êtes invitée à déjeuner chez des amis. Vous arrivez chez vos hôtes à midi et demie, l’estomac dans les talons. Malheur, ils sont en train de s’affairer en cuisine, le repas n’étant pas encore prêt. Pour patienter, on vous propose des amuse-bouches auxquels vous résistez vaillamment au début. Hélas, après une coupette de vin, vous n’y tenez plus et attaquez les chips, puis les petits fours. Au moment de passer à table, vous n’avez plus tant faim, mais vous vous forcez à manger de tout pour faire honneur aux cuisiniers. Et c’est ainsi que vous finissez, une fois de plus, par manger plus que vous ne l’auriez voulu…

Que ce soit chez des amis, au supermarché ou au resto, appliquez la même règle: ne jamais arriver affamée! Prenez une collation une heure avant d’arrivez chez vos hôtes. N’ayez pas peur d’arriver sans avoir faim: l’apéritif et l’attente sauront vous creuser l’appétit.

Au brunch

Ah, le piège du brunch… Contraction des mots « petit-déjeuner » et « déjeuner » en anglais (BReakfast + lUNCH), le principe du brunch est de combiner deux repas. Il se prend idéalement après une grasse matinée, et devinent ainsi un mélange entre un petit-déjeuner tardif et un déjeuner. Formule parfaite le weekend lorsqu’on le prend à la maison, il requiert un peu d’organisation si l’on est invitée à le prendre dehors.

En effet, lorsqu’on doit se rendre dans un lieu chic ou branché pour bruncher, impossible de faire la grasse matinée! Vous vous levez tôt pour choisir votre tenue, vous coiffer et vous maquiller. Et vous zappez votre petit-déjeuner au passage, ce qui a pour résultat de vous faire arriver, une fois de plus, complètement affamée à table. Pour couronner le tout, les brunchs étant souvent servis sous la forme de buffet, vous avez les yeux plus gros que le ventre, remplissez votre assiette au-delà de ce que vous pourriez normalement avalez, et vous vous efforcez de manger autant que vous le pouvez pour éviter de laisser une assiette à moitié pleine.

Pour un brunch sans excès, je vous recommande d’agir comme si vous étiez invitée à déjeuner, et de prendre votre petit-déjeuner à la maison le matin, comme il se doit. Arrivée sur le lieu des festivités, commencez par manger une petite salade, afin de calmer votre appétit et d’éviter de vous gaver de viennoiseries, de charcuterie et de fromage sous le coup de la faim. Une fois votre salade terminée, choisissez sans culpabilité parmi les plats qui vous tentent le plus. Vu que votre appétit sera modéré, vous choisirez à coup sûr des plats plus sains et en quantités plus raisonnables.

Le gâteau d’anniversaire

daisy-cake-861761_1920

Vous êtes invitée à une fête d’anniversaire. Chic! Mais qui dit anniversaire dit toujours gâteau, et généralement plus d’un, vu qu’il y a toujours une âme généreuse pour en apporter en plus de ceux prévus par l’hôte. Pour vous faire plaisir sans culpabilité et sans vexer personne, trouvez-vous un compagnon pour partager votre assiette. Ainsi, vous pourrez goûter à plusieurs gâteau, sans vous sentit écœurée à la fin des festivités.

Au travail

IMAGEN_13

Le coup de barre du matin vous connaissez? Et celui de l’après-midi? Vous avez faim, êtes fatiguée et n’arrivez plus à vous concentrer. Vous allez donc prendre l’air ou boire un café. Sur votre chemin se trouve la cafétéria ou un distributeur, et vous finissez par vous acheter une barre chocolatée. Sinon, il y a la collègue sympa qui a des chocolats et des biscuits plein les tiroirs. Généreuse, elle vous propose toujours une gourmandise lorsque vous avez un petit creux.

Pour éviter de succomber à la tentation au travail, intégrez vos collations pour le bureau à votre fameuse liste de courses hebdomadaires. Achetez en abondance des fruits frais et secs, des noix non grillées et non salées. Apportez votre panier-snack au travail tous les lundis. En ayant de quoi manger sainement sous la main dès que vous aurez faim, vous arrêterez d’acheter des en-cas riches en calories et serez moins tentée par les douceurs de votre gentille collègue. Des plus, vous ne serez plus affamée à l’heure du déjeuner et craquerez moins souvent pour des plats trop gras à la cantine.

A la maison, seule

photo-1424020128429-a60765861de1.jpeg

Et oui! Que vous le vouliez ou non, c’est à la maison, à l’abri des regards, que nombre d’entre nous grignotent ces cochonneries tellement mauvaises pour nos petits corps, mais tellement goûteuses, que nous nous laissons tenter plus souvent que nous n’aimerions l’admettre 😉

La meilleure méthode pour éviter le grignotage compulsif à la maison consiste à en éradiquer les produits qui vous y encouragent. Cessez d’acheter sodas, chips, barres chocolatées, glaces, gâteaux, desserts lactés, saucissons, et autres biscuits apéritifs onéreux et bourrés de gras, de sucre et de sel. Comme recommandé au début de l’article, préparez une liste lorsque vous allez faire vous courses, et arrêtez de passer dans les rayons où sont exposés les produits que vous voulez bannir. Remplacez-les part des en-cas plus sains: fruits frais et secs, chocolat noir, noix, yaourt nature, biscuits complets type Darvida… Lorsque vous aurez un petit creux à la maison, vous aurez ainsi de quoi le combler, tout en amenant à votre corps de précieux nutriments.

Inutile de prendre vos enfants ou votre homme comme excuse pour acheter des cochonneries: leur corps n’en a pas plus besoin que le votre! Habituez le palais de vos enfants aux saveurs naturelles, cela les aidera à choisir une alimentation plus saine lorsqu’ils seront adultes. Quand à votre homme, il sera ravi de perdre sa petite brioche, même s’il ne l’admet pas devant vous 😉 Non seulement vous ferez des économies, mais en plus tout votre foyer s’en portera mieux!

 A la maison, avec des invités

file000150812367

Les règles qui s’appliquent à la maison lorsque vous êtes seule sont aussi valables lorsque vous recevez. Ne nourrissez pas vos invités avec des aliments dont vous ne voulez pas vous-même. Exit les petits-salés et les cacahuètes. Pour l’apéritif, prévoyez des olives de bonne qualité et des mélanges de noix non grillées et non salées. Préparez quelques sauces que vous pourrez servir avec des bâtonnets de légumes, comme le guacamole, le tzatziki ou le houmous de lentilles. Je précise bien: préparer, car les produits tout faits du commerces sont aussi pauvres en goût qu’en valeur nutritionnelle. Certes, cela demande plus de travail que d’ouvrir un sachet de chips, mais vos hôtes apprécieront votre effort et vous en remercieront. Une fois que vous aurez pris le pli, vous ne pourrez plus manger de cacahuètes à l’apéro de votre vie!

A la maison, en couple ou en famille

Vous rentrez à la maison tard et épuisée. Vous n’avez pas eu le temps d’acheter de quoi manger, idem pour votre chéri. C’est à ce moment que vous retrouvez le coupon de réduction que votre livreur à domicile de junk-food préféré à malicieusement glissé dans votre boîte à lettres quelques jours plus tôt. La fatigue est trop grande, votre appétit, trop fort et les photos du coupon, trop alléchantes. L’enthousiasme de votre homme vous décide à commander.

Il n’y a aucun mal a se faire plaisir quelques fois par an avec une pizza ou un chinois livrés à domicile, mais il ne faut pas que cela devienne une routine. Prenez l’habitude, lorsque vous cuisinez un plat mijoté, de systématiquement en préparer le double. Mangez la moitié le jour-même, congelez le reste pour un soir de paresse ou de grande fatigue. C’est tellement agréable de pouvoir choisir entre de savoureuses lasagnes d’aubergines, une bonne soupe de lentilles, ou encore un délicieux tagine de poulet fait maison, sans avoir à vous affairez au fourneaux! Vous ferez d’une pierre deux coups et économiserez argent et calories 😉

Y a-t-il d’autres lieux où vous vous laissez facilement tenter? N’hésitez pas à me faire part de vos expériences, de vos questions et de vos propres astuces!

Prenez soin de vous!

Eleonora

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s